Chromebook

Le Play Store sur Chromebook, agréable mais pas terminé

Depuis quelques mois maintenant, Google a commencé à travailler sur une compatibilité du Google Play Store sur Chromebook. Pour rappel, le Play Store est la boutique d’applications disponibles sur Android. Actuellement, seulement sept Chromebook sont compatibles avec le Play Store, donc le Acer Chromebook R 11, soit celui que j’ai actuellement en ma possession.

 

J’avais acheté en 2014 le Acer C720P, les rumeurs circulaient déjà sur la compatibilité Android pour Chrome OS. Loupé, je n’ai jamais lancé le Play Store dessus. Seulement quelques applications rendues compatibles un peu à l’arrache sur le Chrome Web Store. Bref. Début décembre 2016, j’ai décidé de craquer sur le Acer R 11, un modèle tactile pouvant se transformer plus ou moins en tablette, et faisant partie des trois premiers compatibles Play Store. La belle aubaine.

Test de jeux sur le Chromebook

Depuis quelques semaines maintenant, je peux donc profiter de millions d’application Android sur mon 11 pouces, avec clavier. Premier réflexe que j’ai eu, tester la fluidité du concept. Je suis donc allé voir certains jeux. Je joue assez régulièrement à Jurrasic Park Builders. Celui-ci commençait à ramer sur mon Nexus 6 vieillissant. Surprise, le jeu est vraiment très fluide et répond très bien au pavé tactile de mon Chromebook ! À chaud, ça donnait envie de s’y mettre un peu plus.

 

Encore au niveau des jeux, j’ai voulu tester Asphalt Xtreme, Prince of Persia, Pokémon GO (pourquoi pas ?), Ice Rage et GTA San Andreas. Dans le lot, seul Pokémon GO n’était pas compatible, mais ça il fallait s’y attendre. Les autres ont très bien fonctionné, très fluides, pas de chutes de framerate. Seul Ashpalt m’a posé problème : il se lançait, mais les voitures ne s'affichaient pas. Seulement les roues et les phares. Pas vraiment pratique. GTA quant à lui était assez fluide (mais pas configuré à fond), et compatible manette Xbox 360 ! Un vrai plus de pouvoir poser son Chromebook et brancher une manette pour jouer à un jeu Android. Une chose banale pour un joueur sur PC sous Windows, mais une avancée pour un ordinateur à ~250-300€ en moyenne. Je vous propose de tenter de jouer à GTA San Andreas sur un notebook à 300€ sans que le ventilateur ne devienne fou : bon courage ! Ici, ça chauffe un tout petit peu, mais absolument rien de brûlant. Pour information, j'ai voulu tester Minecraft, mais il n'était pas dans le Play Store, ce qui signifie qu'il n'est malheureusement pas compatible.

Cette manette Xbox 360 est également compatible avec quelque chose de génial : les émulateurs. J’ai téléchargé sur le Play Store un émulateur Nintendo 64 et un Nintendo DS. Quel plaisir de rejouer à Super Mario 64, Mario Kart 64, 1080°, GoldenEye, New Super Mario Bros, Zelda Phantom Hourglass … Bref, rien de très légal, mais que du bon. Imaginez même ma réaction quand j’ai branché le chromebook sur ma TV 1080p pour jouer à un Mario Kart 64 relifté via l’émulateur (soit avec des textures plus lisses). Celui pour la DS le permet également, un peu moins, mais c’est très joli aussi de revoir ses anciens jeux sur un grand écran. Je ne conseille tout de même pas de jouer à la DS sur TV, l’écran tactile étant parfois obligatoire pour certaines actions. Mon Acer R 11 excelle là dedans d’ailleurs, l’écran de l’ordinateur étant déjà tactile ! Ah oui, et pour information, tous les jeux Nintendo 64 ne sont pas très copains avec la manette Xbox 360. Certaines commandes demandent à se fracturer les doigts afin de pouvoir les faire, la manette d'origine de ces jeux étant bien différente de celle que j'ai utilisé.

 

Pour les curieux, j’ai utilisé ces deux émulateurs :

- Mega N64 (gratuit)https://play.google.com/store/apps/details?id=com.aspieapps.free.emulator
- DraStic DS (4,49€) https://play.google.com/store/apps/details?id=com.dsemu.drastic

 
 

Et les applications donnent quoi ?

Après les jeux, je me suis attelé à la tâche de tester certaines applications. J’ai donc avant tout testé quatre applications qui me semblent assez importantes : myMail, Skype, Societe Generale et Spotify. La première est mon application de mails sur mon téléphone. Ayant un compte tout configuré avec mes différentes adresses, l’idée était de ne pas avoir à tout refaire. Malheureusement … celle-ci est assez peu fluide sur Chromebook. Elle s’affiche mal dans tous les cas, est longue et il m’est arrivé de connaître des crashs lors de son utilisation. Concernant Skype, elle fonctionne bien. Je ne l’air par contre peut-être pas utilisée assez longtemps pour savoir si elle mettait en “danger” les ressources de l’ordinateur. Pour Société Générale (je n’ai pas pu tester d’autre application de banque), elle est fluide et propose l’affichage smartphone et tablette. Facile pour gérer ses comptes sans forcément se connecter sur le site, qui est un peu plus complexe à utiliser.

 

Quand à la dernière, c'est peut-être pour moi celle qui montre le plus l'intérêt d'avoir accès aux applications Android sur Chrome OS. Pour ceux qui connaissent, le service Spotify Web n'est clairement, mais alors clairement pas au point. Long à charger, il ne propose en plus pas toutes les fonctionnalités de que l'on peut avoir sur son téléphone ou sa tablette. C'est donc une sorte de libération pour moi de pouvoir utiliser Spotify Android sur Chromebook, celui-ci fonctionnant vraiment très bien. Dans tous les cas, il n’est actuellement pas possible de redimensionner à notre guise les applications, c’est soit en fenêtre assez petite, soit en plein écran. En plus de ces trois applications, je peux donner une courte liste d'autres qui fonctionne bien : nPerf, Google Agenda, Netlix, Google Keep, Microsoft Outlook, ...

Des détails qui peuvent tout gâcher

Mais attention ! Tout ceci, en particulier certains jeux, ont une bonne prise en main sur mon Chromebook presque uniquement parce qu’il est tactile. Je me vois mal jouer à certains jeux sur un Chromebook avec le pad (je pense ici à Ice Rage). Les applications Android font également partie du lot des “ pas vraiment compatibles “, étant avant tout pensée pour l’utilisation au doigt. L’interface est développée pour un écran tactile, une tablette, un smartphone, mais parfois pas du tout pour un combo clavier et souris. Il va donc falloir attendre plus de détails sur les Chromebook classiques.

 

Parlons également d’un autre point noir. Il m’arrive assez fréquemment de connaître des crashs lors de l’utilisation d’applications Android, ou parfois lorsque je quitte un jeu. Heureusement que lorsque j'écris, je le fais sur Google Drive afin d'avoir la sauvegarde automatique ! Je ne sais pas d'où vient ce problème, mais il faut également se dire que c’est le début, il s’agit ici d’une des premières versions dites “stables” sur Chromebook et qu’une de mes extensions peut peut-être également jouer dans ces problèmes. Rendez-vous dans quelques semaines / mois afin de savoir si oui ou non c’était bien dû à la jeunesse du service.

Conclusion

C'est donc un avis malgré tout un peu mitigé. Nous pouvons aisément dire que le Play Store va un peu relancer l’intérêt pour les Chromebook, en tous cas en dehors des États-Unis où le produit connaît déjà un franc succès. Dans mon cas personnel, cela ne changera peut-être pas fondamentalement mon utilisation de Chrome OS, bien que Skype me sera parfois très utile. Effectivement, je pourrais jouer à certains jeux lors de trajets ou même en pause du midi au travail, et c’est une bonne nouvelle. Si les prix ne montent pas par la suite, l’argument sera alors de taille et pourra jouer dans la balance pour les ventes en France, par exemple. Il va également falloir que Google travaille sur les crashs, car c'est tout de même peu agréable. Si vous avez un peu peur, je vous conseille d'attendre une sortie réellement officielle sur tous les Chromebook, en tous cas sur tous ceux prévus sur la liste de Google.

Si vous avez des applications et / ou des jeux Android à me conseiller sur Chromebook, n'hésitez pas à me donner les noms en commentaire ! Je me ferais également un plaisir de tester certaines applications pour vous si vous le souhaitez.

android High-Tech jeux-vidéo gaming nintendo google chromebook chrome acer r11 play store chromeos

Ajouter un commentaire