Pkmn3

Je suis passé de Pokémon Rouge à Pokémon Lune

Récemment, le 23 novembre très exactement, Pokémon Soleil & Lune sont arrivés sur Nintendo 3DS. Cette année, c’est aussi le vingtième anniversaire de la licence, lancée en 1996 sur Game Boy avec les épisodes Rouge, Bleu et Vert (le dernier étant réservé au public nippon). Et cette année, c’est aussi mon grand retour sur cette licence. Je suis passé de Pokémon Rouge à Pokémon Lune, sans aucune transition.

 

J’avais déserté la licence Pokémon depuis pas mal d’années donc. J’ai terminé une ou deux fois Pokémon Rouge à l’époque sur Game Boy (Color) et j’en ai toujours gardé de bons souvenirs, à tel point que j’ai racheté cet opus sur Nintendo 3DS quand Nintendo a décidé de ressortir l’opus en virtual console. Puis sans vraiment de raison très claire, j’ai été attiré par Pokémon Soleil & Lune cette année. Peut-être un manque, peut-être un recul de ma part sur cette licence qui en vaut la peine … Ou peut-être autre chose, je ne sais pas. En tout cas, Nintendo a tiré sur la corde de la nostalgie avec certaines publicités. Il faut avouer aussi qu’une certaine publicité non-officielle m’a beaucoup donné envie d’y jouer … (voir en bas de l’article)

Une transition en douceur (mais pas trop)

Bref, j’arrive sur Pokémon Lune 20 ans après la sortie du premier opus, et environ 17 ans après mes premières heures sur Pokémon Rouge. Le changement est à la fois brutal et doux. Il y a énormément d’éléments qui sont pour moi totalement inédits, mais également tellement de choses que je connais déjà. Concernant ce qui ne change pas, il y a, entre autres, le fait de devoir faire un choix cornélien entre trois Pokémon dès les premières minutes / la première heure de jeu. Pour les curieux, j’ai choisi Brindibou (j’ai toujours joué avec Salamèche sur Rouge, il fallait bien changer). La présence d’un Prof, d’un ennemi (très très amical dans Lune) contre lequel on se mesure assez régulièrement, les centre pokémon, les boutiques, les “Route 1”, “Route 2”, etc. Cette fois par contre, le jeu se passe sur un archipel d'îles dans lequel se trouvent des Pokémon inédits et des sortes de "remasterisations" d'anciens. Beaucoup de musiques rappellent également les débuts de la licence, je pensen notemment à celle des centres Pokémon.

 

Concernant ce qui a changé … juste wow. Forcément, 20 ans après, le jeu est devenu bien plus beau (et encore, ça ne reste “que” de la 3DS). Qui aurait pu imaginer il y a 20 ans que nous allions pouvoir gambader dans un univers Pokémon tout en 3D ? Que la vue du dessus serait définitivement terminée et que tout serait plus beau ? Juste pour précision, Pokémon Soleil & Lune ne propose pas de 3D stéréoscopique afin de concentrer la console sur les performances en jeu. Un petit manque pour ma part, ayant tellement apprécié la très belle 3D de Monster Hunter 4 sur New 3DS. C'est tout de même une petite déception à ce niveau, la promesse de la console est de nous proposer des jeux en 3D stéreoscopique sans lunettes. Bref. Nous allons nous contenter d'un rendu censé être plus beau qu'à la normale. C'est peut-être le cas, mais je n'ai pas trouvé ça vraiment ... flagrant. 

Les nouveautés de gameplay

Au niveau du gameplay, il a également eu des changements. Forcément. Le simple fait de pouvoir changer de coiffure, de couleur de cheveux et de vêtements (chapeau, haut, bas et chaussures) est très novateur pour moi. Évidemment, Pokémon Soleil & Lune ne sont pas les premiers jeux à intégrer ceci, mais restons dans le contexte dans lequel je passe de Rouge à Lune. La bicyclette des premiers jours est ici remplacée par des montures qui peuvent soit casser des murs, rechercher des objets au sol, voler d'un endroit à l'autre, ... Une façon de remplacer les CS. Mieux encore, cette année les arènes n’existent plus ! Finis les combats répétitifs (malgré le changement au niveau du type des Pokémon dans chaque arène) et bienvenue aux épreuves se présentant sous forme d’énigmes et de combats (parce que ça reste quand même Pokémon). Concrètement, rien de bien compliqué. Les énigmes sont très vulgarisées, très simples et les combats ne sont peut-être pas au niveau de Pokémon Rouge au niveau difficulté.

 

En parlant des combats justement, ils sont à la fois idendiques aux premiers et tellement différentes. Exactement comme le reste du jeu. Dans un rendu tout en 3D bourré d'animations pendant et entre les attaques des Pokémons, le système de combat apporte de nouvelles choses : possibilité de connaître exactement l'effet d'une attaque, ses chances de réussite et sa puissance. Des capacités Z sont également utisables. Ces capacités peuvent être gagnées dans les différentes épreuves, dont je parlais plus haut, qui sont réparties dans les différentes îles d'Alola. Elles permettent d'infliger, une fois par combat, un violent coup contre le Pokémon adverse.

Conclusion

En général, il est très agréable de jouer à ces deux nouveaux opus Pokémon. Dans mon cas, je découvre tout le temps de nouvelles bestioles à capturer, j’étais à nouveau heureux quand mon starter a évolué et quand j’ai réussi à battre les “boss” du jeu. Le niveau de difficulté est parfois un peu bas à mon goût, mais je prend pas mal de plaisir à me faire des sessions d’une heure ou plus sur ce jeu. La nostalgie doit également jouer. Je n’ai à l’heure actuelle pas encore terminé l’aventure, mais je pense que plusieurs heures me seront demandées pour en venir à bout. Et ce n’est qu’à la fin du jeu que j’irais réellement profiter de certaines nouveautés comme le combat “ 1 vs 1 vs 1 vs 1 “ (combat à 4 en chacun pour soi) ou encore une sorte de parc dans lequel nous pouvons jouer avec nos créatures.

 

Si comme moi vous avec joué aux premiers épisodes, je peux vous conseiller de vous procurer ceux-ci. Avec 20 années d'écart entre eux, les différences sont assez appréciables pour avoir un réel intérêt. Il est très agréable de se rendre compte qu'il n'est apparemment pas possible d'être à la ramasse sur Pokémon, même après des années sans y jouer. Agréable pour nous, mais peut-être redondant pour les joueurs plus réguliers. Je pense que si j'avais joué à tous les épisodes entre temps, j'aurais pris moins de plaisir. A moins que justement, sans avoir joué à ceux-ci je ne peux pas me rendre compte. Si êtes dans ce second cas de figure, n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires de l'article, cela m'intéresse de savoir ce que vous pensez de Soleil & Lune.

 

- Publicité officielle Nintendo : http://www.melty.fr/pokemon-soleil-et-lune-une-nouvelle-pub-revient-sur-l-evolution-de-la-saga-culte-a572927.html
- Publicité non officielle : http://www.jeuxactu.com/pokemon-soleil-lune-un-trailer-fan-made-plein-de-nostalgie-106379.htm

 

jeux-vidéo gaming nintendo pokemon lune soleil 3DS rouge bleu vert

Commentaires

  • Hector Moustache
    Je me retrouve dans une situation un peu similaire, puisque je n'ai pas touché un Pokemon depuis la version Diamant, du coup cet angle d'analyse m’intéresse particulièrement.

    L'article précise que la difficulté a été revue à la baisse : Qu'en est-il exactement ?
    Bon, il faut avouer que la licence n'a jamais été très exigeante (On peut très bien finir le jeu en ne faisant un évoluer qu'un ou deux pokémons...)

    Un autre point qui m'intrigue c'est qu'on a beaucoup parlé du système d'archipel et des pokémons qui évoluent selon leur environnement : Qu'est-ce que ça apporte exactement au gameplay ?
  • dbenjamin
    Hector Moustache : Au niveau de la difficulté, j'ai perdu un seul combat en une bonne douzaine d'heures de jeu, là où sur Pokémon Rouge j'ai pu en perdre 3 ou 4. C'est une différence assez infime, mais assez importante pour en parler.

    Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir à l'oeuvre tous les "pouvoirs" de l'archipel. Encore une fois, avec mon temps de jeu sur Pokémon Lune, je n'ai remarqué que la présence d'espèces différentes selon les îles. Aucune évolution spéciale de mon côté. J'ai pu croiser un Mega Dracaufeu, mais ça non plus, aucune information après un bon nombre d'heures d'aventure.

    Je compléterais certainement cet article (en le signalant) après avoir terminé le jeu :)
  • Le mineur de la street
    • 3. Le mineur de la street Le 09/12/2016
    j'aimerais rebondir sur le coté technique du titre avec une question sur les performance en jeu : certain sur les internets évoquent des baisses de fluidité , notamment lors des combats , et critiquent les performance du jeu en disant que la 3ds atteint ici ses limites : avez vous remarqué de tels problèmes techniques ?
  • dbenjamin
    Le mineur de la street : En effet ! Je n'en ai pas parlé dans l'article, cela ne m'ayant pas tant choqué. J'aurais d'ailleurs peut-être dû. Mais certains combats, avant tout ceux avec quatre Pokémons, démontrent une certaine baisse de fluidité, même sur New 3DS. C'est peut-être, et malheureusement, les premiers vrais signes d'une fin proche pour la Nintendo 3DS.

    Concrètement, la Nintendo Switch est lancée également dans le but de proposer une nouvelle expérience portable, et pourquoi pas une ré-adaptation de Soleil & Lune comme certaines rumeurs le voudraient.
  • Thierry8
    • 5. Thierry8 Le 25/01/2017
    Salut,
    Je n’ai pas encore joué à Pokémon Soleil & Lune. Je n’ai même pas de Nintendo 3DS, mais il est intéressant de savoir ce qu’en pensent les joueurs. Merci pour le partage.

Ajouter un commentaire