Illustration nintendo switch geekulture

Nintendo Switch : prise en main de la console

Nous sommes le vendredi 13 janvier 2017. À 5 heures du matin, Nintendo a révélé de nouvelles informations concernant leur prochaine console, la Nintendo Switch. Après des semaines de rumeurs, nous avons les vraies informations. C’est également aujourd’hui que se tenait à Paris un événement dédié à la presse, afin de prendre en main la console. Geekulture y était !

La Nintendo Switch arrivera en France le 3 mars 2017, au prix de 319,99€ chez Cultura (mise à jour, prix le plus bas au 15 janvier à 12h) dans un pack contenant la console, le dock, les Joy-Cons et le grip (permettant de relier les Joy-Cons). Une second pack existe, la seule différence de celui-ci étant la couleur des Joy-Cons. Le 3 mars 2017, c’est également la date de sortie du nouvel album d’IAM de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, et de 1, 2, Switch, une sorte de party-games utilisé pour montrer les capacités de la console. Le même principe que Nintendogs, Wii Sports ou encore Nintendo Land.

A l’heure actuelle, seuls ces deux jeux sont censés sortir sur la console à son lancement. Un bilan très décevant (malgré la précense d’un titre phare, Zelda), mais qui devrait s’améliorer avant le 3 mars, les informations et annonces arriveront certainement au compte-goutte pour entretenir une sorte de hype. Nous connaissons tout de même certains titres censés arriver en à partir d’avril jusque fin 2017. Super Mario Odyssey, Xenoblade 2, Arms (un jeu de combat by Nintendo), Splatoon 2 (qui n’est donc pas censé être un simple portage), Skyrim et Mario Kart 8 Deluxe. Beaucoup de jeux indépendants sont également prévus par la suite, ainsi que des jeux tiers comme Steep, Dragon Ball Xenoverse 2, NBA 2K18, et j’en passe. Nintendo a précisé que 80 jeux tiers sont actuellement en développements pour la Nintendo Switch.

L’heure de la prise en main

13 janvier 2017, 16 heures pétantes, nous entrons dans les salles du Grand Palais réservées par Nintendo. Après des galères de train suite à la tempête ayant eu lieu en France (en Picardie surtout, en fait), nous avons finalement réussi à nous rendre au lieu du rendez-vous. Après avoir bu un café Parisien nous ayant ruiné pour les 3 mois à venir, nous rentrons au Grand Palais. Je vais vous parler de quelques jeux et de la prise en main de la console, tout plus ou moins mélangé.

 

The Legend of Zelda : Breath of the Wild

En rentrant dans le salon, le premier jeu jouable était le nouveau Zelda. Ça tombe bien, je l’ai essayé sur Wii U en juin dernier après l’E3. Je vais donc pouvoir voir la différence. Et la différence, même si certains sites spécialisés aiment déjà bien dire que la Switch est une console ratée et que Zelda est moche, est bien présente. Dès les premières secondes, nous remarquons que la Switch ne sera pas une PS4. Mais Zelda s’affiche dans une très bonne qualité, meilleure que sur Wii U. Des effets de lumières réussis, un framerate assez constant, un monde ouvert très joli et une excellente prise en main.

La démo était exactement la même qu’en juin. L’idée était très certainement de montrer la différence, et c’est réussi. Malgré une seule petite baisse de framerate (qui, j’espère, sera corrigée), le jeu est plaisant à jouer, et la Switch est confortable. Je ne m’attendais pas à ça, la console est assez petite, légère, plus fine que je ne l’aurais cru, et surtout très confortable en main. J’ai pu tester le fameux “switch” entre TV et tablette, c’est assez bluffant. Le jeu s’affiche en moins d’une seconde sur la tablette. Pour le retour sur la TV, c’est un peu plus long mais il s’agit surtout du temps qu’il faut à la TV pour capter que quelque chose vient de se brancher en HDMI.

C’est également avec Zelda que j’ai pu essayer le controller Pro de la Switch. Plus joli que celui de la Wii U, surtout moins brillant et moins salissant, il est agréable également à prendre en main. Cette-fois aussi j’ai l’impression que le controller est petit. Plus ça va, et plus je me dit que tout est un peu petit pour la Switch, afin de pouvoir l’emporter partout. Si c’est le cas, l’idée n’est pas mauvaise, tant que l’expérience de jeu n’en pâtit pas. La seule chose assez spéciale est l’emplacement des boutons + et -, que ce soit sur la tablette, ou sur le controller. Dans les deux cas, c’est assez bizarre pour y accéder. Je n’avais surtout pas l’habitude, sur Wii U ils étaient en bas, sur Switch en haut.

Arms

Arms, c'est un peu un punch-out! nouvelle génération. Enfin c'est ce à quoi j'ai pensé. Sur le coup, pendant la conférence, je n'étais pas très emballé. Au final, ce jeu utilise les Joy-Cons (deux par joueur) d'une très bonne façon. Arms utilise les fonctions gyroscopiques des Joy, un peu comme des Wiimote, en bien mieux et sans barre pour le capteur. Les mouvements sont très bien reproduits, avec des variantes. Ce jeu étant un jeu de boxe (un peu spéciale comme boxe), les Joy sont tenus comme ... bon, mon seul exemple est un bâton de ski. Bref, avec ces manettes, il est possible d'envoyer des revers afin de faire des coups différents, d'envoyer les deux Joy vers l'avant pour attraper l'adversaire. Le jeu est joli, plutôt fun, mais j'attend plus d'informations sur le contenu car après 4 ou 5 parties, cela peut devenir très, très répétitif.

Splatoon 2

Je pense que personne ne s'y attendait. Nous savions que Splatoon allait arriver sur Switch, mais qui aurait cru que Nintendo allait annoncer le deuxième opus ? Très sincèrement, pas moi. A tel point qu'en allant tester le jeu, j'avais totalement oublié qu'il ne s'agissait pas du même que sur Wii U. Et j'ai mis une partie entière à m'en rendre compte, lorsque j'ai levé les yeux et que j'ai vu le logo. Peut-être que la démo présente n'était pas assez parlante (d'accord, il y avait de nouvelles armes et l'arène était inédite), mais dans le fond, il s'agit plus d'une mise à jour de contenu qu'un nouvel opus. J'achèterais très certainement le jeu, ayant énormément apprécié le premier, mais je ne le considèrerais jamais comme un nouvel opus.

Il était possible de jouer à ce jeu de deux façons. Soit avec la Switch entre les mains, soit sur la télévision. La prise en main de la Switch est presque identique à celle de Zelda. La seule différence est qu'on utilise le gyroscope de la console, comme pour le Gamepad. Cela dit, le Gamepad est moins confortable. J'ai eu peur de gacher l'immersion en tournant l'écran dans tous les sens, mais tout fonctionnait bien, pas de soucis de ce côté. Je regrette juste que l'affichage de la carte se fasse par dessus le jeu, et qu'il soit impossible de contrôler le personnage pendant ce temps , alors que sur Wii U, le gamepad affichait cette carte. La seconde prise en main était donc sur la télévision, avec le controller pro. Celui-ci est très confortable, et à ma grande surprise inclu lui aussi un gyroscope !

Les autres jeux

Je n'ai pas pu / voulu tester tous les autres jeux. Certains ne m'intéressaient absolument pas et j'ai voulu consacrer mes 2 heures aux jeux qui me donnaient envie de jouer. J'ai par exemple fait l'impasse sur la quasi totalité de 1,2, Switch, sur Skylanders et d'autres jeux indépendants auxquels je jouerais certainement quand ils sortiront. J'ai tout de même essayé Mario Kart 8, qui à défaut d'apporter de réelles nouveautés, fait le travail, comme sur Wii U. Fast également, même si je suis clairement déçu de sa qualité graphique, celui-ci étant toujours aussi aliasé que sur Wii U. Un des mini-jeux de 1, 2, Switch m'a par contre fait comprendre que les Joy-Cons sont très, très précis. Le mini-jeu en question proposait d'ouvrir un coffre fort en tournant le Joy et en repérant les vibrations différentes. Tout était fluide et précis, pas de galère comme avec une Wiimote.

Prix, accessoires, calendrier et désinformations

Concernant le prix de la console, je suis comme beaucoup de gens, un peu déçu. Actuellement fixé à 330€ en France (prix non définitif je suppose) sans jeu, ce prix me fait un peu tiquer. Le coût des accessoires peut refroidir également plus d'un joueur. À l'heure actuelle, la presse parle de 70€ pour le controller pro, et 80€ pour une seconde paire de Joy-Cons. Les jeux quant à eux seraient proposés aux alentours de 50€. Alors oui, le prix est assez élevé pour un marché sur lequel la PS4 et la Xbox One sont à 300€. Il n'est pas possible de défendre le prix de la Switch, espérons juste une baisse rapide comme pour la 3DS.

Mais c'est là que le problème commence. J'ai déjà lu d'innombrables commentaires partout sur le net comme quoi la Switch est une console raté, qu'elle affiche du 900p et n'est pas fluide. Ce sont les répétitions d'informations incomplètes sorties par certains sites spécialisés, ou pas du tout spécialisés (je pense au Monde et à FrAndroid). Depuis hier, trainer dans les commentaires me met plus ou moins en rogne, tellement l'Europe entière (le cas à l'air moins grave ailleurs) ne donne aucune chance à une nouvelle console, quand elle a applaudit la sortie d'une PS4 Pro. D'autres disent que la console n'attirera jamais les éditeurs tiers. Contrairement à la Wii U, la Switch comprend une architecture avec laquelle il est simple de porter des jeux PS3/4 et Xbox 360/One. Seul le succès de la console pourra décider de l'avenir des jeux tiers.

Le calendrier quant à lui ne s'annonce pas forcément joyeux, et à juste titre. Un Zelda à la sortie d'accord, un Mario en fin 2017 je prend. Mais entre temps, Nintendo ne va proposer (actuellement), que Splatoon 2 et Mario Kart 8 Deluxe. Rime et Arms devraient arriver au printemps, Skyrim cet automne, et par la suite des jeux comme Xenoverse 2, Steep, Minecraft, NBA 2K, Dragon Ball Xenoverse 2 et FIFA sont censés arriver. Mais rien pour mars, rien pour mai et après, c'est vague.

Avis final

En bref, la Switch apporte un concept prometteur au jeu-vidéo. Un concept différent de ce que proposent Sony et Microsoft. Mais ce concept n'est pas assez soutenu par Nintendo eux-même. Hormis Zelda, rien n'est bien intéressant à la sortie de la console, le calendrier est vide, la console manque peut-être de puissance (et encore, ça n'est pas le point crucial) et le prix est un poil trop élevé. Si la console était proposée à 250€ avec des Joy-Cons moins bourré de technologies, peu de gens se seraient vraiment posé la question avant de la précommander. Mais tout ça me rappelle quelque chose. Une certaine 3DS, sur laquelle la presse a craché pendant des mois, une console vouée à l'échec. Nous connaissons la suite du succès de cette console. Alors j'espère que Nintendo va se réveiller sur le lancement de la console. En attendant, le concept me plaît, et j'attend Zelda. En espérant ne pas être déçu.

Quelques photos

avis High-Tech jeux-vidéo gaming nintendo switch conference zelda blog geek culture mario paris événement presse concept breath wild odyssey arms splatoon kart

Commentaires (2)

Hector Moustache
  • 1. Hector Moustache | 16/01/2017

Un concept prometteur, en effet, mais complètement remis en cause par un détail que vous omettez de mentionner : La durée de la batterie.
Nintendo annonce une (large) fourchette : Entre 2h30 et 6h, une belle façon de ne pas dire "entre 2h30 et 3h en jeu et 5-6h dans les menus".

On est alors en droit de se poser la question du véritable intérêt de cette fonctionnalité portable... Finalement, on ne pourra jouer que pendant un voyage en train ? Et la taille de la console est-elle vraiment adaptée pour jouer confortablement dans le train ?

Bref, c'était là ma plus grosse inquiétude et elle semble s'avérée justifiée (Bien sûr, impossible de vérifier cela en condition lors de ce genre d’événement)

dbenjamin

La durée de batterie peut paraître effectivement plutôt courte (3h en jouant à Zelda). Mais il ne faut surtout pas oublier qu'il s'agit d'une console de salon, demandant des ressources et surtout, une console fine dans laquelle une grosse batterie n'aurait pas sa place.

Bien entendu, cela va nous déranger en jeu, on va se trimbaler constamment avec le chargeur. Mais c'est peut-être une conséquence du concept "novateur" de cette Switch.

La console reste assez petite, et agréable à prendre en main. Une fois posée sur la tablette du train par exemple, elle n'est pas du tout imposante :)

Ajouter un commentaire