Nintendo switch

Nintendo Switch : que sait-on actuellement ?

Nous sommes tout proche de savoir ce que va nous réserver exactement la future console de Nintendo, la Switch. Je vous en ai parlé à l’écrit, et en vidéo avec Quentin. Pour rappel, il s’agit d’une console à la fois de salon et à la fois portable. Cette Nintendo Switch se présente sous forme d’une tablette, à laquelle nous pouvons brancher des petites manettes périphériques sur les côtés en mode portable. Pour la faire passer en console de salon, il va falloir la poser sur un dock relié à la télévision.

C’est plus ou moins tout ce que l’on sait. Au niveau des jeux la première présentation nous a montré Zelda, Mario, Splatoon et Mario Kart en jeux “confirmés”. Le reste, c’est à dire Skyrim ou encore NBA 2K17, ne sont pas vraiment confirmés, il s’agit plutôt d’exemples de ce que nous pourrions retrouver sur la console. Ce vendredi 13, nous aurons beaucoup plus de détails dès 5h du matin, et toute la journée depuis Paris où la presse ira tester la console. Chez Geekulture, nous irons également.

Mise à jour : ça y est, j'ai testé la Switch !

Que proposera la Switch en terme de puissance ?

Depuis le temps, beaucoup de rumeurs ont circulé à propos de différentes choses : les composants de la console, ses jeux, ses périphériques et son prix. Nous pouvons commencer par ses composants. Dès le départ, NVidia se sont empressés d’annoncer qu’ils ont travaillé en collaboration avec Nintendo pour la Switch, sur leur blog officiel. Sans annoncer aucun nom de puce graphique, voici un petit tableau récapitulatif de ce que nous pourrions avoir. Attention, comme dans tout l’article, prenons ceci avec des pincettes. Pour information, les détails viennent d’Eurogamer :

Processeur Cortex A57 quad core - 2Ghz
Processeur graphique 256 CUDA cores, 1Ghz
Architecture Nvidia Maxwell
Mémoire vive (RAM) 4 GB
Bande passante mémoire 25,6 GB/s
Mémoire interne 32 GB (avec vitesse de transfert maximum de 400MB/s)
Port cartes Cartouche de jeu + port micro SD (jusqu'à 128GB de stockage)
USB 2.0 / 3.0 / Type-C (charge rapide)
Sortie vidéo 1080p@60fps / 4K@30fps
Écran 6.2 pouces IPS LCD, 1280x720 pixels

Beaucoup d’informations qui, aux yeux de certains, ne veulent peut-être pas dire grand chose. Les points importants ici sont, selon moi, l’architecture Nvidia qui permettra de porter facilement les jeux multi-plateformes sur Switch, la norme USB Type-C qui permettra une charge rapide, et la sortie vidéo 1080p@60fps. Nous pouvons peut-être passer outre l’affichage 4K qui ne sera pas utile au lancement, je suppose. La puissance proposée ici n'a pas forcément l'air digne d'une utilisation avec un casque de réalité virtuelle (VR), et pourtant, Nintendo travaillerait sur une compatibilité. Il ne s'agirait peut-être pas d'un casque comme le HTC Vive, mais plus quelque chose comme le Galaxy Gear VR dans lequel on insère la Switch.

Prix, packaging, périphériques …

Comme dit plus haut, la Switch ne devrait pas dépasser les 32 GB de stockage interne, comme la Wii U. Néanmoins, la prochaine console proposera un port micro SD pour une capacité allant jusqu’à 128 GB. Cela peut paraître peu vis à vis des consoles actuelles, mais il faut se rappeler que les cartouches de jeu embarquent tout le jeu directement, il n’y aura très probablement pas besoin d’installer les données sur la console. Le prix la Switch pourrait commencer aux alentours de 250€ pour aller jusqu’à 300€. Certaines rumeurs voudraient que le dock (pour brancher sur la TV) ne soit pas compris dans ce pack, ce qui serait alors un certain avantage pour ceux n’ayant pas la volonté de jouer dans leur salon pour se limiter à l'utilisation portable. Dans le cas contraire, cela demanderait un plus gros investissement pour ceux voulant acheter le dock, et la manette Controller Pro supplémentaire qui, à l’instar de la Wii U, ne sera peut-être pas proposée dans le pack de démarrage.

Les Joy-Cons, les petites manettes à brancher sur la tablette, seraient compatibles Bluetooth et auraient un pavé tactile. La batterie de celles-ci proposerait une durée de vie de 5 heures et serait rechargeable avec le “ grip “, cette sorte de cube à insérer entre les manettes, et peut-être également en les branchant directement sur la console, la tablette donc. La batterie de cette dernière ne serait d’ailleurs pas amovible, c’est à dire qu’il sera impossible d’en changer si besoin. L’USB Type-C serait présent pour palier à ce problème : si la batterie ne propose pas plus de 4-5 heures de jeu maximum (pas d’informations officielles), la recharge sera de toute façon rapide. Cette connectique pourrait également permettre d'avoir un très gros débit de " dialogue " entre la console et la télévision, permettant ainsi d'avoir une fluidité maximale.

Dernièrement, deux packs d'accessoires ont été dévoilés pour la console. Le premier par Snakebyte contiendra un kit de protection et d'entretien pour la console avec une housse, un chiffon et une protection d'écran. Des écouteurs, des protections pour joystick et une boite à cartouches sont également de la partie. La marque vendra également un casque audio classique. Le second pack est vendu par Hyperkin, et contiendra (tous à acheter séparéments) un cable USB Type-C (ce qui confirme l'utilisation de cette norme sur la console), un adaptateur Type-C pour secteur, un cable Type-C allume cigare et des protections d'écran.

Le plus important, les jeux de la Switch

Parce que même si la console n’est pas puissante, même si elle a une petite batterie, ce qui restera (normalement) le plus important est la diversité des jeux. Les rumeurs vont bon train actuellement. Même si nous savons déjà que The Legend of Zelda : Breath of the Wild est confirmé sur la console, il n’est pas le seul. Un Mario est également confirmé, ainsi que, selon IGN France, une poignées d'autres jeux. Par ailleurs, les rumeurs voudraient ajouter quelques autres titres à cette liste (les noms en italique sont les sous-titres supposés des jeux) :

Jeux confirmés sur Switch

Rumeurs de sorties sur Switch

- The Legend of Zelda : Breath of the Wild
- Splatoon (Counterattack)
- Mario Kart 8 (Switch it!)
- Super Mario (Frost Land)
- Just Dance 2017
- Sonic 2017
- Dragon Quest X : The Five Awakening Races Online
- Dragon Quest XI
- Yooka-Laylee
- Stardew Valley
- Monster Boy and the Cursed Kingdom
- Lego City Undercover
- Rime
- Cube Life : Island Survival
- Steamworld
- Season of Heaven
- Nobunaga
- Constructor (remake)
- Un jeu d'Electronic Arts

-  Bayonetta 3
- Final Fantasy XV
- Final Fantasy 7
- Super Smash Bros (for Nintendo Switch)
- Skyrim
- NBA 2K
- Hearthstone
- Beyond Good & Evil 2
- Super Mario RPG (Rabbid's Invasion)
- Pokémon Stars (3e opus Pokémon Soleil / Lune)
- Minecraft Switch Edition
- Assassin’s Creed

 

Des rumeurs s'accorderaient à donner le 17 mars 2017 comme date de sortie de Zelda, Splatoon et Mario Kart, soit le jour de lancement de la console. Peu de temps après, le 24 mars, Pikmin World et Assassin's Creed sortiraient. D'autres titres comme Super Mash Bros et Super Mario sortiraient au second trimestre de la même année. 

Rendez-vous le 13 janvier

C'est donc le 13 janvier, à 5 heures du matin (heure française) en direct de Tokyo que Nintendo va lever le voile sur tous ces détails, ou presque, via leur Presentation d'environ une heure. Le prix, la puissance, les jeux, les périphériques, la date de sortie exacte et les différents packs. Tout se passera sur le site officiel Nintendo.fr sur la page dédiée. Les plus chanceux auront la possibilité de tester la console au Grand Palais de Paris les 14 et 15 janvier. Dans le cas de Geekulture, nous allons pouvoir poser la main sur la console le 13 janvier dans la journée au Grand Palais, le jour de l'événement presse. Rendez-vous donc le week-end du 13 janvier pour voir les photos et les avis concernant cette nouvelle console !

En attendant, si vous avez eu bruit d'autres informations, n'hésitez pas à les préciser en commentaire !

High-Tech jeux-vidéo gaming nintendo switch conference zelda emonsite blog geek culture point rumeurs mario

Ajouter un commentaire